Développement et commercialisation du riz CSIR-Banse, une variété de riz climato-intelligente

2021-10-26

Problème que la technologie est supposée résoudre :

Le régime pluviométrique irrégulier résultant du changement climatique limite la productivité des rizières, car environ 80 % des rizières du nord du Ghana sont des cultures pluviales. La sécheresse terminale est considérée comme un facteur majeur de limitation du rendement dans la région. Le riz CSIR-Banse, une variété à maturation précoce (80-85 jours), avec une résistance adéquate aux maladies et une qualité de grain acceptable, aidera les agriculteurs à échapper à la sécheresse terminale fréquente résultant de la variabilité climatique et des plantations tardives. C93 pourrait également servir de variété de décrue pour aider à utiliser l'humidité résiduelle le long des berges de la Volta après les inondations.

Caractéristiques techniques de la technologie :

- Potentiel de rendement : 4,7-5 t/ha
- Jours de maturité : 80-85 jours
- Tolérance à la pyriculariose : tolérante
- Tolérance à la BLB : tolérée
- Qualité du grain :  Bonne 
 


Caractéristiques économiques de la technologie

- Coût d’acquisition :

Coût des semences selon le ministère de l'agriculture


- Rentabilité économique :

Le riz CSIR-Banse a un ratio avantages-coûts (RAC) de 1,25. Une valeur BCR de 1,25 indique que si un agriculteur investit 1 GH¢ dans la variété de riz C93, le retour sur investissement sera de 0,25 après avoir couvert les coûts de production.


- Avantage comparatif :

Le riz CSIR-Banse est une variété à maturité précoce qui utilise sa maturité précoce pour aider les agriculteurs à faire face à la sécheresse terminale. Elle est capable de produire 5 t/ha en 80-85 jours.


Limites de la technologie :

Il y a une pénalité de rendement pour le caractère de maturation précoce. Le riz CSIR-Banse peut donner un rendement maximum de 5 t/ha. Il ne donne pas de bons résultats en pépinière et en transplantation en ce qui concerne les écologies d'irrigation.


Tag